18 avril 2012

C'est grave docteur ?

Il faut que je vous avoue quelque chose que je ne pourrai pas vous cacher encore très longtemps : je suis prof et en plus j'aime ça...Et oui, deux enfants à ma charge ne me suffisaient pas, du coup je me suis lancée dans l'adoption annuelle d'une centaines d'adolescents pré, post et pleinement pubères. Et le pire c'est que j'aime ça !

vacances_profs2

J'aime les voir arriver encore enfants et les quitter en pleine mutation physiologique.

J'aime répéter sans cesse les mêmes choses quelle que soit la classe "Le sujet s'accorde avec le verbe, et oui c'est fou mais c'est comme ça."

J'aime leur fougue à 11 ans "- Qui veut aller au tableau ? - Moi madame, moi madame s'il vous plaiiiiiiiiiiiiiiit" et leur passivité légumesque à 14 : "- Qui veut lire le texte? Personne, bon bah Machin. - Sérieux madame, j'dois lire, là, ohhhh (énorme soupir) non, pitié m'dame, tout sauf ça."

J'aime leur logique sans faille "Un mot de la famille de mère, bah merguez" et leur culture générale sans borne "Bah ouais un papyrus c'est le truc sur lequel ils écrivent les noms des nominés dans Koh Lanta."

Et n'y voyez aucune ironie de ma part, j'aime réellement ce que je fais, car je me sens utile à la société ! Ouais, rien que ça ! Bon ok, au moins utile à ces enfants. Voilà c'est dit, je me suis confessée auprès de vous de ce lourd péché, ce qui vous permettra de mieux me comprendre dans d'autres articles car le problème du prof c'est qu'il a énormément de mal à parler d'autre chose que de son métier ! (n'est-ce pas chéri ?)

  

Posté par bbellier à 12:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur C'est grave docteur ?

Nouveau commentaire