20 avril 2012

Ma vie en rose...

Je traverse en ce moment une période très girly où tout n'est que, non pas luxe, calme et volupté (bien au contraire), mais rose, princesse et froufrous. A 3 ans, rien de bien original, sauf que ma jolie princesse est en fait un vrai petit bonhomme.

Tout a commencé quand celui-ci a remarqué que du rose envahissait petit à petit notre maison, arrivée de sa petite soeur oblige, car on a beau être au XXIème siècle dans une société prônant l'égalité homme-femme, il se trouve qu'à la naissance de ma fille j'ai été soudainement submergée de robes roses, bodys roses, pyjamas roses, chaussons roses, doudous roses et j'en passe... Mon ainé s'est donc mis à associer le rose à sa soeur (futé le p'tiot, hein ?!), et peu à peu, jalousie aidant, le rose est devenu la couleur top tendance. Chez le médecin : "Tu veux un bonbon mon p'tit, allez, choisis ta couleur...ROSE !", à la crèche : "Tiens donne le joli dessin que tu as fait ce matin... ROSE", à table "Tu veux un yahourt à quoi mon chéri ?... à la fraise ROSE"

En parents ultra modernes, nous ne nous sommes pas braqués : tu veux du rose, ok mon fils, tu peux rester viril même avec ton biberon rose, non mais sans blague ! Puis l'épidémie s'est étendue aux surnoms, car il faut bien l'avouer, on affuble toujours nos enfants de surnoms ridicules et, je l'avoue humblement, ma fille est devenue malgré moi "ma princesse". Son frère, toujours à l'affût, s'est donc lassé de "mon coeur, mon chéri, mon gros canard, mon bébé chat" (remarquez au passage la débilité de ces surnoms) pour vouloir lui aussi devenir une PRINCESSE...

Là, c'en était trop pour l'homme ! Il a beau être un papa moderne qui ne rechigne pas devant le poupon offert à notre fils et la mode du rose, la princesse, ce n'était plus possible. Du coup le voilà lancé dans une explication très philosophique : "Ecoute chéri, tu as vu la Belle au bois dormant, bon alors la princesse, que fait-elle, hein ? Elle chante toute la journée avec les petits oiseaux, elle danse, se trémousse, oh zut elle s'est piquée alors qu'elle avait reçu une terrible malédiction... bref pas très fun. Alors que le prince Philippe, ça, ça bouge avec son cheval, il traverse les ronces, combat le dragon avec sa grosse épée (hum hum, notez au passage la grosse épée...) Bref c'est un homme ! Alors tu préfères être un prince ou une princesse ?... une PRINCESSE papa !!!"

Bon au final, c'est mon fils lui-même qui a clos le débat, évoquant sa soeur : "Elle peut pas être une princesse, elle a même pas de couronne !" Voilà, un par tout, balle rose au centre !

Cox-1

 

Posté par bbellier à 15:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ma vie en rose...

Nouveau commentaire